Les sites incontournables du désert de Retz

Sites incontournables du désert de Retz

Le Désert de Retz est la meilleure illustration d’un jardin anglo-chinois du XVIIIe siècle. Appelé également le jardin de la folie, il a été conçu entre 1774 et 1789 par un riche aristocrate nommé François Racine de Monville. Se voulant un espace de rêverie, de détente et de réflexion, ce jardin anglo-chinois s’étend sur le long d’un parcours souligné par des fabriques toujours présentes.

Que visiter dans le désert du Retz ?

Le desert de retz est l’un des grands jardins de la folie du XVIIIe siècle, une fantaisie soigneusement conçue ressemblant à des ruines et faisant référence à une multitude d’époques historiques. Ses structures et sculptures reflètent un éventail de styles architecturaux.

Il s’est étendu à l’origine plus de quarante hectares et contenait un jardin botanique comprenant des variétés rares et exotiques d’arbres, de plantes ornementales et de fleurs que Monville importait du monde entier, un potager ainsi qu’une ferme laitière.

Le jardin du désert de Retz fait maintenant 17 hectares et compte encore 7 établissements à découvrir absolument : la colonne détruite, la tente tartare, l’église gothique en ruine, le temple romain du Dieu Pan en décomposition, la série d’autels rustiques, le théâtre découvert et la pyramide de style égyptien qui servait de maison de glace.

La résidence principale de Monville était la Column House au centre du jardin. Cette énorme colonne toscane mesure 24 mètres de haut et 15 mètres de large et dispose d’un escalier en colimaçon reliant cinq étages et environ 20 chambres. Un côté est plus haut que l’autre, créant l’apparence d’un bord dentelé et cachant le plafond de verre derrière sa façade.

Comment se rendre dans le Désert du Retz ?

Situé en bordure de la Forêt de Marly dans la commune de Chambourcy, à environ 20 kilomètres à l’ouest de Paris, le désert de Retz est accessible aussi bien en voiture individuelle, qu’en transport commun. À bord de votre voiture personnelle, que ce soit au départ de Paris ou des provinces, pour visiter le desert de retz, vous pouvez emprunter l’autoroute A13, à la sortie de Poissy (n°7), ou encore l’autoroute A14, à la sortie de Chambourcy-Saint-Germain-en-Laye (n°6A). Ensuite, prenez la route départementale 113 ou la route nationale 13, direction Chambourcy, puis le Désert de Retz. Vous trouverez du parking sur place.

En revanche, en optant pour le transport en commun, notamment la RER A, vous descendez à la gare de Saint-Germain-en-Laye. Puis, vous allez prendre une navette gratuite vous emmenant directement à Chambourcy, et descendez à l’Hôtel de ville de Chambourcy. Vous n’avez plus qu’à marcher environ 30 mn pour arriver jusqu’à l’entrée du Désert.

Quel type d’hébergement choisir lors de la visite du désert du Retz ?

Pour passer un séjour agréable dans la région, vous trouverez une large sélection d’hôtels et d’autres types d’hébergements près du Désert de Retz. Vous y découvrirez, entre autres, des établissements calmes, accueillants et confortables avec de beaux restaurants, avec spas et un environnement propice à la détente.

Il existe également des oasis de quiétude offrant une vue imprenable sur la vallée de la Seine et mettant la gastronomie à l’honneur.

Sachez qu’il n’est pas permis de pique-niquer au Désert de Retz. Il en est de même pour les ballades à vélo, les jeux de ballon, ainsi que la baignade. Les animaux y sont également interdits.

A qui confier votre projet d’acquisition de mobil-home résidentiel ?
Ecoutourisme : Gîte Panda pour un séjour nature